À la découverte de la ville de Bâle

ville de Bâle

Publié le : 26 mars 20193 mins de lecture

Entre l’Allemagne, la France et la Suisse, se dissimulent les charmes de cette ancienne province allemande. Proclamée république en 1798, la ville de Basel est devenues trilingue avec deux villes d’Alsace, et deux villes de Wil et Rhein en Allemagne. Pourtant, cette ville frontière possède une unité profonde : des cathédrales, des universités, un port à péniche, le carnaval de Bâle et la foire annuelle de l’horlogerie suisse.

Un petit bourg financier et industriel

C’est une ville riche de 172 000 habitants avec 34 % d’étrangers, des allemands et des français. La langue officielle est l’allemand. Fière de ses demeures médiévales, elle abritait la première université helvétique en 1460. Plus tard, plusieurs personnages célèbres ont fait leurs études telles que Friedrich Nietzsche, Karl Jaspers ou Jeanne Hersch. Elle est un haut lieu historique pour le peuple juif, car elle accueillait le premier congrès mondial sioniste en 1897. Chaque année, la ville de Bâle organise le plus grand salon mondial de l’horlogerie et de la bijouterie. Plus de 120 000 visiteurs s’embarquent pour découvrir la ville de Bâle, sa richesse, sa culture et les fameuses montres locales.

Une balade dans la vieille ville

Le centre-ville abrite des monuments historiques bien conservés. À l’ouest, on peut admirer la porte de défense de Spalantor, puis de l’autre côté la porte de Saint-Alban. À quelques kilomètres de là, se trouvent la cathédrale protestante et la mairie construite depuis 1514. Au centre, on peut prendre le tramway à Aeschenplatz. Si vous êtes amateur de poissons, on peut acheter des produits frais et vivants tous les jours sur la place Fischmarkt. On peut aussi faire du shopping, s’acheter des bijoux de grandes marques dans la place du marché de Markplatz. La restauration est bon marché qu’on y goûte de succulents plats du terroir, de bonnes glaces et des fruits de saison.

Les autres activités incontournables

Une des raisons de séjourner à Bâle est la croisière en groupe sur le lac Lucerne. On peut admirer des paysages de carte postale et visiter le château de Lucerne. À 6 km au nord, visitez le château de Rothelin dans la commune de Lorrach, on y trouve des ruines d’une ancienne fortification et une vue panoramique surplombant la ville de Lorrach. Il est ouvert au public depuis 1840 et entretenu par l’établissement des palais et jardins du Bade-Wurtemberg. Prenez toujours de la hauteur en téléphérique, et visitez le mont Stanserhorn à 1 900 au-dessus du niveau de la mer. Une belle vue panoramique à 360 degrés vous réserve là haut. On peut s’y rendre en voiture, en train ou par avion à l’aéroport international de Bâle-Mulhouse-Fribourg.

Plan du site